Maison du Diabète, Obésité, risque Cardiovasculaire

Faites une fleur à votre santé

M'DOC Paris

Accueil du lundi au vendredi :

  • de 9h00 à 12 h30
  • de 13h30 à 18h00

Pour les actifs, des ateliers le soir. 

178, rue de Vaugirard

75015 Paris

tél : 01 43 06 47 60

ou : 01 43 06 47 61

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Planning Ateliers Paris

M'DOC Val de Marne

2, av. du Maréchal Lyautey

94100 Saint Maur des Fossés

Accueil physique sur rendez-vous uniquement en appelant le:
01 43 06 47 60

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Planning Ateliers Saint-Maur-des-Fossés

M'DOC Essonne

Du lundi  au jeudi à SGDB:

  • de 9h à 13h

1, rue d’Alembert - 91700 Sainte Geneviève des Bois

tél: 06 19 67 39 88

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Planning Ateliers Sainte Geneviève des Bois

► Journal Diab'Essonne

Qu'est-ce que le diabète ?

On distingue deux principaux types de diabète, appelés diabète de type 1 et diabète de type 2. Le diabète de type 2 est le plus fréquent. Il concerne environ 90 % des personnes ayant un diabète.

Le diabète de type 1

Dans le diabète de type 1, le pancréas ne fabrique plus d’insuline de façon suffisante. En son absence, les cellules ne peuvent plus utiliser correctement le sucre qui circule dans le sang. L’hyperglycémie apparaît rapidement, dès que leniveau d’insuline devientinsuffisant.

Le diabète de type 2

Dans le diabète de type 2, l’insuline devient progressivement moins efficace. On parle de résistance à l’insuline ou insulino-résistance. Le glucose s’accumule dans le sang et une hyperglycémie s’installe progressivement. Au début, le pancréas réagit en produisant de plus en plus d’insuline. À la longue, le pancréas s’épuise et ne parvient plus à fabriquer suffisamment d’insuline.

Vous souhaitez savoir si le diabète vous concerne ou non ?

Des membres de votre famille ont du diabète ?

Vous vous posez des questions sur les  facteurs de risque qui favorisent le diabète de type 2 ?

Le test ci-dessous est un bon début pour répondre à vos interrogations.

Question n°1 : Quel âge avez-vous ?

  • Moins de 35 ans (0 point)
  • Entre 35 et 44 (1 point)
  • Entre 45 et 54 (2 points)
  • Entre 55 et 64 (3 point)
  • Plus de 64 ans (4 points)

Question n°2 : Connaissez-vous des diabétiques dans votre famille ?

  • Non, aucun (0 point)
  • Oui : grands-parents, tante, oncle ou cousin (3 points)
  • Oui : père, mère, frère, sœur ou votre propre enfant (5 points)

Question n°3 : Découvrez votre Indice de Masse Corporelle (IMC)

Votre taille    :                                               Votre poids   :                             Calcul   IMC    : IMC = Poids / Taille2

  • Moins de 25 IMC (0 point)
  • Entre 25 et 30 IMC (1 point)
  • Plus de 30 IMC (3 points)

Question n°4 : Lors de test sanguins récents, vous a-t-on fait remarquer que votre taux de sucre dans le sang (glycémie) était élevé ?

  • Non (0 point)
  • Oui (5 points)
  • Dans le cadre d’un diabète de grossesse (4 points)

Question n°5 : Pratiquez-vous une activité physique ?

  • Oui (0 point)
  • Non (2 points)

Question n°6 : Quel est votre tour de taille au niveau du nombril ?

Hommes                                                                           Femmes

- Moins de 94 cm          (0 point)                             - moins de 80 cm          (0 point)

-94 - 102 cm                   (3 points)                           - 80 - 88 cm                      (3 points)

- Plus de 102 cm            (4 points)                            - plus de 88 cm              (4 points)

Question 7 : Combien de fois mangez-vous des légumes et des fruits ?

  • Tous les jours (0 point)
  • Pas tous les jours (1 point)

Question n°8 : Vous a-t-on prescrit des médicaments contre l’hypertension artérielle ?

  • Non (0 point)
  • Oui (2 points)

Résultats :

Votre risque de devenir diabétique au cours des dix prochaines années

En dessous de 7 points . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .                       1 %*

Vous n’avez pas ou peu de risque de devenir diabétique. Une prévention particulière n’est pas nécessaire.

Néanmoins, le recours à une alimentation saine et une activité physique régulière ne pourra pas vous nuire.

Entre 7 et 11 points . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .                       4 %*

Une certaine prudence sera de mise, même si votre risque de devenir diabétique n’est que légèrement accru. Si vous voulez être sûr(e), veuillez observer les règles suivantes :

• En cas d’obésité, essayez de perdre 7% de votre poids

• Pratiquez une activité physique avec légère transpiration pendant 30 minutes au moins 5 jours par semaine

• Limitez la consommation de graisses à 35% des calories totales de votre alimentation.

• Les graisses saturées (graisses animales) ne dépasseront pas 10% des calories de votre alimentation

• Consommez par jour 30 grammes de fibres alimentaires (contenues dans les produits à base de céréales complètes, les légumes et les fruits)

De 12 à 14 points . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .                         17 %*

Si vous tombez dans cette catégorie de risque, il ne faudra pas tarder à mettre en œuvre les moyens de prévention. Vous pouvez avoir recours vous-mêmes aux informations et recommandations pratiques d’experts pour changer vos habitudes de vie. Si vous n’y parvenez pas tout seul, ayez recours à une aide professionnelle.

De 15 à 20 points . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .                         33 %*

Vous êtes réellement en danger. Un tiers des patients présentant ce grade de risque deviennent diabétiques au courant des 10 prochaines années. Ne sous-estimez pas cette situation. Cela pourrait avoir des suites fâcheuses. Ayez recours à de l’aide professionnelle et parlez-en à votre médecin.

Plus de 20 points . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .                           50 %*

La nécessité d’agir est imminente, car il se peut que vous soyez déjà atteint de diabète. Cela est vrai pour 35% des personnes qui totalisent un score de plus de 20 points. Vous pouvez faire tester votre glycémie au bout du doigt en guise d’information complémentaire. Ce test ne remplace cependant pas un diagnostic complet au laboratoire servant à exclure un diabète déjà installé.

Une visite médicale est indispensable dans les meilleurs délais.

(*) Un risque de 4% signifie que 4 personnes sur cent présentant un tel score peuvent devenir diabétiques type 2 au cours des 10 années à venir.

A partir de 4% vous pouvez dès à présent bénéficier du parcours de coaching santé proposé par la MDOC  (lien)

Notre programme présente l’intérêt :

Les patients ayant un diabète sont le plus souvent suivis en médecine de ville uniquement. Il est très profitable de compléter cette prise en charge par un programme d’éducation thérapeutique intégré au parcours de soins. Bien  maîtriser son taux de glycémie contribue à améliorer la qualité de vie et à diminuer le risque de complications liées au diabète. Par ailleurs, une meilleure acceptation permet aux patients de se projeter plus sereinement dans l’avenir.

Pour cela notre programme permet aux participants :

  1. De comprendre ce qu’est le diabète et les moyens d’agir pour équilibrer au mieux la glycémie
  2. De comprendre l’ordonnance et l’action des traitements sur l’équilibre du diabète
  3. De prévenir les complications liées à un déséquilibre de la glycémie
  4. D’identifier les facteurs de risque cardiovasculaires qui pourraient être source de complications du diabète ainsi que les différents moyens d’agir pour les prévenir ou les améliorer.
  5. Savoir se servir d’un lecteur de glycémie et d’interpréter les résultats.
  6. Connaître les bases de l’équilibre alimentaire appliqué au diabète
  7. Favoriser une activité physique au quotidien selon ses capacités et sa forme physique pour contribuer à l’équilibre de la glycémie
  8. Apprendre à gérer le stress et son influence sur la glycémie

La complémentarité et la diversité des ateliers proposés permettent d’accompagner les patients lors des différentes étapes de leur pathologie : annonce du diagnostic, réactualisation des connaissances en fonction des découvertes récentes, modification de traitements, passage à l’insuline…

--> Nos ateliers 

M'DOC

178 rue de Vaugirard, Paris 15
2 av du Maréchal Lyautey, Saint Maur des Fossés
1 rue d'Alembert, Sainte Geneviève des Bois

Contactez nous

Copyright MDOC © 2018